Noyau d’éthique

par Dominique Lang, aa
Aumônier Pax Christi France

La paix et la stabilité internationale ne peuvent être fondées sur un faux-sens de la sécurité, sur la menace d’une destruction réciproque d’un anéantissement total, sur le simple maintien d’un équilibre des puissances.

Une fois encore, la parole du pape François parle haut et clair. Du coup, cinq mois après cette déclaration, le Saint Siège s’est prononcé début juillet pour l’interdiction totale des armes nucléaires. Et il a pu le faire par un vote – une première dans son histoire – aux Nation unies, la convention négociant le traité sur l’interdiction des armes nucléaires ayant décidé d’accorder ce droit à ce micro-Etat qui n’a qu’un statut d’observateur à l’ONU.

Cette clarté doit nous interpeller, nous qui vivons dans un pays dont la doctrine de défense militaire repose en grande partie sur le maintien d’un bouclier nucléaire. Les annonces récentes sur la progression des budgets militaires ne doivent pas faire oublier qu’une très grande partie d’entre eux serviront à l’entretien et au renouvellement de nos ogives et de nos sous-marins porteurs d’ogives. Et bien que l’Histoire nous montre que cette doctrine est celle d’un autre temps, n’ayant aucune prise sur la violence terroriste ou la polarisation grandissante des forces géopolitiques, aucun homme politique majeur n’a remis en cause le paradigme nucléaire gaulliste au cours des dernières élections.

D’ailleurs, même au sein de nos communautés chrétiennes, peu de voix s’élèvent pour dénoncer cette gabegie financière et cette hérésie morale. Le Magistère n’a pas réussi à unifier la voix des Eglises locales dans ce domaine. Tout au long de la guerre froide, certains représentants ecclé-siaux se sont ainsi exprimés pour justifier l’équilibre de la terreur comme un moindre mal, tout en décriant les conséquences de l’usage de telles armes.

Au sein de Pax Christi, de nombreux militants, eux, sont mobilisés de longue date sur ce sujet. Non sans difficulté, car comment arriver au désarmement nécessaire des Etats nucléaires? Un pays comme la France doit il montrer l’exemple pour sortir des logiques mortifères? Ou faut-il faire le pari d’un lent travail diplomatique, pour faire baisser, peu à peu, les équipements nucléaires à travers le monde? Mais les tensions actuelles entre les USA et la Corée du Nord montrent que ce peut être là un pari risqué, et qui n’empêche pas la prolifération
nucléaire dans les réseaux non-officiels et non-contrôlés.

L’ “impératif moral et humanitaire” est clair désormais pour chacun.

Ne cessons pas de prier et de nous informer pour que nous ne désarmions pas intérieurement notre lutte personnelle et collective contre ces équilibres de la terreur qui bouchent nos horizons.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s